comment-creer-un-numero-surtaxe>

Comment créer un nouveau numéro surtaxé ?

La création d’un numéro surtaxé permet de gagner de l’argent, mais pas seulement. Les numéros surtaxés appartiennent à la catégorie des numéros SVA. Leur rôle est de délivrer un Service, ou un contenu, à Valeur Ajoutée en échange d’une tarification majorée.

Quels sont les différents usages associés aux numéros surtaxés et pour quelles opportunités ? Comment obtenir un numéro surtaxé et à quelles conditions ? Quelles sont les règles à respecter ?

Voici un rappel des étapes à suivre pour obtenir un numéro surtaxé.

Pourquoi utiliser un numéro payant ?

Un numéro surtaxé vous donne la possibilité de facturer un service ou l’accès à un contenu à l’appelant. Evidemment, le premier objectif d’un numéro surtaxé est donc de générer des revenus avec vos appels.

Ainsi, ils sont massivement utilisés pour monétiser une grande diversité de services téléphoniques. Parmi les options les plus courantes on retrouve les annuaires de mise en relation, les renseignements téléphoniques, la voyance audiotel, le téléphone rose…

La création d’un numéro surtaxé permet également de mettre en place une solution de micropaiement alternative à la CB et tout aussi sécurisée. Un simple appel suffit pour répercuter la majoration sur la facture téléphonique de l’usager.

L’autre usage principale des numéros majorés est de filtrer les appels. Le coût de la communication a ici pour but de dissuader les appels non motivés. Ainsi, un tel numéro limite les appels : seuls les prospects ou usagers intéressés vous contactent.

Créer un numéro surtaxé en toute simplicité

L’obtention d’un nouveau numéro surtaxé peut se faire rapidement. En 24h votre numéro payant est rattaché au fixe ou au mobile souhaité. Il ne vous reste plus qu’à décrocher les premiers appels.

Selon vos objectifs et ambitions, vous pouvez choisir un numéro surtaxé en 08 à 10 chiffres, un numéro mnémotechnique ou un numéro court à 4 chiffres. Pour les deux premiers, les numéros sont disponibles sans engagement de durée ou de nombre minimum d’appel.

Pour créer un numéro surtaxé, vous devez fournir une copie de l’identité du responsable et un KBIS. En effet, c’est l’opérateur qui gère pour vous l’ensemble des démarches administratives auprès des organismes de régulation.

Ça y est votre numéro surtaxé est opérationnel. Cependant quelques règles sont à respecter. De même, de bonnes pratiques en améliorent les performances.

Des règles à connaitre… et à respecter

Comme tout numéro SVA, les numéros surtaxés sont régulés par un cadre d’exploitation précis. En tant qu’éditeur votre responsabilité juridique est pleinement engagée en cas de non-respect.

Tout d’abords, tout numéro SVA doit pouvoir être identifié avec précision. L’annuaire inversé en ligne ‘infosva.org’ permet de connaitre le nom de l’éditeur, ses coordonnées (email et adresse) et la catégorie de service délivré. C’est l’opérateur qui met à jour cette information.

Vous devez prendre connaissance et accepter les règles déontologiques en signant la charte de l’AFMM.

Assurez vous que votre numéro surtaxé soient affichés sur tous vos supports (papier et digitaux) selon les règles de présentation. Ils doivent pouvoir être différencier au premier coup d’œil : code couleur (magenta/indigo), cartouche signalétique et mention des conditions de majoration. Vous pouvez obtenir gratuitement le bon visuel gratuitement avec un générateur de cartouche. Dès le début de l’appel, le MGIT indique à l’appelant le coût de l’appel.

Tout manquement peut fait l’objet d’un signalement d’un usager, d’une coupure du numéro, voir d’une enquête de la DGCCRF.

Numéro surtaxé : quel taux de reversement ?

La question du reversement est centrale lors de la création d’un nouveau numéro surtaxé. Deux options de facturation sont possibles : soit la facturation à la durée/minute, soit la facturation à l’appel. Ensuite, vous pouvez choisir entre 40 paliers de tarification.

A vous d’opter pour le mode de tarification et le palier qui correspondent à vos services proposés.  D’autant plus que les numéros surtaxés sont évolutifs : vous pouvez en adapter le palier. Par exemple, vous subissez une baisse d’appel, baissez le coût de la communication.

C’est votre opérateur qui collecte l’ensemble de la majoration et qui vous reverse mensuellement le pourcentage vous revenant. Or ce reversement varie énormément selon les opérateurs. Il est donc impératif de comparer les différents taux. Vous pouvez consulter ce simulateur de revenu SVA pour évaluer les offres et obtenir le meilleur reversement. La portabilité d’un numéro surtaxé simplifie le changement d’opérateur.

En plus de votre numéro majoré, des options complémentaires peuvent en doper les capacités : enregistrement des conversations, SVI, Call Tracking… Enfin les outils de suivi de statistiques d’appels assurent un ajustement constant de vos performances.

Découvrez l’offre de numéros surtaxés de Remcall by Remmedia. Profitez de taux de reversements compétitifs et d’un accompagnement personnalisé. Obtenez sans attendre votre numéro surtaxé sur-mesure ou faites évoluer vos numéros existants.