[Total : 2    Moyenne : 5/5]

La recherche vocale progresse chaque jour et ouvre de nouvelles perspectives. Ainsi, une personne sur 3 effectue quotidiennement des recherches vocales sur son smartphone et ce chiffre tend à exploser d’ici quelques années.

La recherche vocale annonce de grandes mutations en termes d’usage en ligne et donc nécessite de faire évoluer son SEO. Une question énoncée oralement obtient une seule réponse, quand une recherche saisie génère de nombreuses suggestions.

SEO et recherche vocale
La recherche vocale impose de nouvelles règles en SEO

Les éditeurs sont dans l’obligation d’adapter la structure et le contenu de leurs sites afin de correspondre aux contraintes du référencement naturel en recherche vocale. Voyons quels sont les facteurs déterminants pour hisser votre site en tête des résultats.

Recherche vocale et SEO : les facteurs incontournables

Dans un contexte de recherche vocale, le SEO répond à de nouvelles règles. Certains critères restent déterminants et d’autres facteurs de classement on pour le moment moins d’impact.

La vitesse de chargement d’un site en recherche vocale est plus rapide. Google favorise les temps courts de chargement d’un site. C’est d’autant plus vrai en recherche vocale et ça reste aujourd’hui un facteur de classement incontournable. En effet, les utilisateurs souhaitent obtenir une réponse le plus rapidement possible. En conséquent, toute entreprise qui a pour ambition de se classer en recherche vocale doit vérifier que son site se charge rapidement.

Les réponses que vous proposez à vos utilisateurs doivent être brèves et concises. La réponse moyenne apportée lors d’une recherche vocale est autour de 30 mots. Veillez donc à faire en sorte que vos réponses deviennent systématiquement courtes et précises. De plus, en recherche vocale Google préconise de rédiger des contenus simples à lire et facile à comprendre.

Enfin, se positionner dans les featured snippets, sur la position 0, avantage également le classement de votre site lors de recherche vocale.

Recherche vocale et SEO : les facteurs moins impactant

Le SEO n’est pas une science exacte et les pratiques évoluent constamment. Si certains facteurs sont incontournables, d’autres éléments ont une influence moindre sur le classement. Cependant, il faut tout de même en tenir compte : le référencement naturel efficace repose sur la combinaison fine de multiples petites règles.

Il apparait en premier lieu, que les sites en HTTPS ressortent mieux en recherche vocale. Selon Google, le HTTPS apporte un boost minimal à votre site. Or les analyses récentes indiquent que le HTTPS a plus d’impact sur le classement en recherche vocal. Ainsi, l’adoption du protocole HTTPS est favorable pour se démarquer en recherche vocale.

Nous l’avons vu plus haut, les réponses proposées en recherche vocale sont courtes et précise. Cependant, les contenus longs ont clairement une incidence sur le classement. En effet, plus de contenus sous-entend plus de possibilités de correspondre à un résultat énoncé. Dans ce sens, les pages FAQ sont efficaces : une liste de question, si possible exhaustives, qui reprend la forme que peut avoir une conversation et avec la réponse précise en dessous.

Google a toujours affirmé que les réseaux sociaux n’influent pas sur ses algorithmes. Malgré cela, en amenant de l’audience, ils participent au classement des sites. Comme en recherche classique, la publication de contenus pertinents, repris et partagés sur les réseaux sociaux renforce les opportunités de figurer dans les résultats de recherche.

En recherche vocale, Google semble favoriser les sites avec une forte autorité de domaine et sont considérés alors comme source privilégiée. Ainsi, le rôle des back links apparait comme moins prédominant. Le classement attribué à vos mots clés et pages reste important. On constate que la majorité des résultats en recherche vocale proviennent de pages qui se classent dans les 3 premiers résultats de Google sur bureau.

Recherche vocale : le SEO va s’émanciper du référencement classique

La recherche vocale est encore à ses débuts. Pour le moment, les critères du référencement classique lui sont appliqués. Mais d’ici peu le SEO pour la recherche vocale devrait voir émerger ses propres critères de performance.

La recherche vocale change le référencement naturel
De nouvelles pratiques en SEO vont émerger avec l’adoption massive de la recherche vocale

Effectivement, on constate que si les facteurs de classement se retrouvent en recherche vocale, leurs impacts diffèrent. Certaines règles ont plus d’importances que d’autres, comme le temps de chargement et la structuration des contenus. D’autres facteurs perdent en influences. Ainsi les mots clés exactes utilisés en titre ont peu d’importance en recherche vocale.

Pour conclure, en recherche vocale les utilisateurs en sont au round d’observation et testent les possibilités. Nous sommes clairement dans une phase d’adoption de cette innovation. Les prochaines années verront éclore la phase de dépendance à la recherche vocale.

Optimisez en amont votre SEO afin de surfer sur la vague de la recherche vocale au moment où elle emportera tout sur son passage.