[Total : 8    Moyenne : 4.8/5]

Qu’ils soient réservés aux professionnels ou disponibles pour tous, les numéros de téléphone se déclinent avec différents formats et tarifications. Numéro géographique ou ligne fixe, numéro SVA gratuit ou numéro spécial surtaxé : il est parfois difficile de s’y retrouver.

Revenons sur les différents types de numéros disponibles en France et comment les reconnaître.

Numéro géographique de ligne fixe

Depuis 1996, les numéros à 10 chiffres et commençant par 01, 02, 03, 04 ou 05 sont appelés numéros géographiques et sont associés aux lignes fixes classiques. Les deux premiers chiffres indiquent la région où se situe la ligne. Ces numéros sont utilisés aussi bien par les particuliers que les professionnels, principalement les artisans et petites structures locales. Le prix de l’appel dépend du forfait, le plus souvent gratuit.

Numéro géographique
Les numéros géographiques et les différents indicatifs téléphoniques

A savoir que l’ARCEP souhaite ouvrir prochainement la portabilité pour les numéros fixes, comme cela est déjà possible pour les numéros spéciaux. Ce qui permettra par exemple de conserver son numéro lors d’un déménagement ou d’un changement d’opérateur.

Numéro de mobile

Les numéros de mobile commencent par 06 ou 07. En France, L’ARCEP décompte plus de 75 millions de cartes SIM, qui correspondent à autant de numéros de mobile répartis entre les 4 grands opérateurs tout public.

Comme pour les numéros géographiques, la facturation dépend du forfait et donc reste presque toujours gratuite. De la même façon, les numéros de mobiles ne peuvent faire l’objet de majoration.

Numéro SVA

Les numéros SVA pour service à valeur ajoutée ou numéros spéciaux sont réservés aux entreprises et aux services publiques. Ce sont des numéros ‘virtuels’ dans le sens où ils sont forcément rattachés à une ligne fixe ou mobile.

Ces numéros permettent d’accéder à différent services ou contenus. Aujourd’hui la plupart des numéros SVA sont optimisés par des SVI offrant un large panel de fonctionnalités.

Les numéros SVA sont régit par un cadre législatif particulier et soumis à des règles déontologies précises (consultables ici). On distingue les numéros longs commençant par 08, des numéros courts de 4 à 6 chiffres commençant respectivement par 3 ou 118.

Les numéros SVA font l’objet de 3 types de tarification : gratuite, banalisée et surtaxé. Ils sont identifiables au premier coup d’œil grâce au code couleur obligatoire : numéro vert gratuit, numéro gris banalisé et indigo pour les numéros surtaxés. De plus, avant le décroché de la ligne le message gratuit d’information tarifaire (MGIT) indique le coût de l’appel.

les numéros SVA
Les trois types de numéros SVA : gratuit, banalisé et surtaxé

Numéro vert gratuit

Tout numéro vert est totalement gratuit pour l’appelant. C’est l’exploitant du numéro qui prend à son compte le coût de la communication. Il existe des numéros verts courts à 4 chiffres et commençant par 30 ou 31. Mais le plus souvent ce sont des numéros à 10 chiffres, compris entre 0 800 et 0 805.

Le numéro vert est principalement utilisé lors de campagne de publicité ou d’information publique, par les services de consommateurs ou après-vente. Sa gratuité a pour but d’encourager le plus grand nombre d’appel.

Numéro banalisé

Les numéros banalisés ont la même tarification que celle appliquée pour le fixe. Ils commencent par 10 chiffres et sont compris entre 0 806 et 0 809.

Les numéros à 10 chiffres commençant par 09 ont la même tarification. On parle alors de numéro cristal. Ils sont destinés aux titulaires d’une ligne IP.

Numéro surtaxé

Les appels sur les numéros surtaxés sont soumis à une double facturation : le prix de la communication (toujours selon le forfait/opérateur) et celui du service délivré par le numéro. Cette majoration est prélevée directement sur la facture de l’appelant. Depuis 2015, les numéros surtaxés en BtoC ne peuvent plus assurer les services après-vente et de réclamation.

Ces numéros peuvent être facturés à l’appel ou à la durée. Les numéros en 0 81 sont majorés jusque 0,06 € la minute ou 0,05 € par appel. A partir de 0 82 les appels sont facturés jusque 0,20 €/mn ou 0,50 par appel. Le dernier palier correspondant aux numéros commençant par 0 89 est facturé jusque 0,80 €/mn ou 3 €/appel.

Il existe aussi des numéros surtaxés à 6 chiffres et commençant par 118. Ces numéros sont dédiés aux services de renseignements téléphoniques et de mise en relation.

L’ensemble des numéros SVA sont joignable en France métropolitaine. Pour les DOM, il faut vérifier auprès de votre opérateur. Les numéros spéciaux sont nationaux, chaque pays dispose de ses propres numéros (formats, tarifs), et ne peuvent être appelés depuis l’étranger.

Vous avez toutes les cartes en main pour reconnaître les différents numéros. En cas de doute pour les numéros spéciaux vous pouvez consulter l’annuaire (ici) qui répertorie l’ensemble des numéros SVA, indique le coût de l’appel et identifie l’éditeur du service.

A savoir que tout cela va surement bouger avec les évolutions légales ou technologiques, notamment les opportunités apportées par la numérisation complète du réseau téléphonique en 2023.

N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir le numéro qui correspond à vos besoins.