[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Il existe aujourd’hui deux types de numéros de téléphone pour les entreprises : les numéros « physiques » rattachés à une ligne téléphonique, et les numéros virtuels. Il est aujourd’hui préférable pour une société d’opter pour un numéro de service client virtuel. Quelques explications ici.

Un numéro rattaché à une ligne fixe est aujourd’hui ce qu’il existe de plus courant. Seul inconvénient, lors d’un déménagement, il faut alors opérer un transfert physique de la ligne vers la nouvelle adresse.
Le numéro virtuel en revanche n’est aucunement rattaché à une adresse. C’est ce que l’on peut également appeler un numéro « cloud ». Il peut ainsi être utilisé sur n’importe quel téléphone via un simple transfert d’appels entrants vers la ligne de son choix ou des centres d’appels

Les avantages d’un numéro d’accueil


Ce numéro d’accueil revêt aujourd’hui de nombreux avantages : d’abord, il permet d’éviter les appels perdus. En routant les numéros entrants vers plusieurs personnes, il permet d’optimiser les réponses et ainsi de diminuer les risques de perte de business.
En optant pour un numéro virtuel, il est également plus simple de récupérer les appels entrants sur un mobile où que l’on se trouve.  Enfin, accoler un numéro d’accueil à une entreprise permet également une certaine fidélisation à celle-ci et évite la personnalisation d’un numéro à un collaborateur.

Numéro d’accueil : quel coût pour les appelants ?


Depuis la réforme tarifaire du 1er octobre 2015, il existe beaucoup plus de clarté dans les différents tarifs pratiqués pour le consommateur. Les numéros en 08 ont désormais leur code couleur : vert pour les services et appels gratuits (numéros en 0800 à 0805), bleu pour les services gratuits au prix d’un appel normal (numéros en 0806 à 0809) et violet pour les numéros surtaxés (numéros 0810-0811, 0820-0825 ou encore 0892-0899). En plus des codes couleurs, les consommateurs bénéficient d’une transparence assurée par l’obligation de faire figurer les appels de numéros surtaxés sur les factures détaillées et par l’annuaire inversé.
Sans compter une surveillance accrue de la part des pouvoir publics et notamment de la DGCCRF.


Vous souhaitez avoir votre propre numéro surtaxé pour votre entreprise ? Vous ne savez pas lequel choisir ? Laissez vous guider par nos experts.