Depuis de nombreuses années, Remmedia a prouvé son savoir-faire dans la commercialisation des numéros spéciaux.
Plus détails sur leur utilisation et surtout… leur utilité dans ce dossier.

Si certains se posent encore la question de l’utilité des numéros spéciaux, ceux qui l’ont adopté en revanche n’en sont plus là. Bien au contraire. Nos clients, satisfaits depuis de nombreuses années des services de Remmedia, en sont eux convaincu.
Plusieurs utilités à cela : financer vos activités, gérer au mieux vos appels entrants ou votre identité.
Les numéros intelligents permettent dans un premier temps de pouvoir passer outre les identités géographiques.
Un client basé à Paris par exemple, mais dont le marché se trouve en région PACA, peut disposer d’un numéro spécial commençant par 04.
« Vous êtes une société parisienne, vous souhaitez communiquer pour faire l’acquisition de nouveaux clients en PACA par exemple, vous pouvez demander à bénéficier d’un numéro à indicatif régional, en l’occurrence un 04, explique Philippe Delon, commercial Remmedia. C’est en quelque sorte un 0800 déguisé. Cela va vous permettre d’acheminer les appels sur votre point de collecte en région parisienne. Mais ce numéro peut également être un numéro vert pour un service client. »

Des numéros balisés par des codes couleur
Il existe ainsi une graduation. Plus on monte dans la gamme des numéros, plus la tarification devient conséquente pour l’appelant. Ce qui permet dans un premier temps d’éviter les appels chronophages et donc d’aller directement au but avec l’appelant et ne capter que les personnes vraiment intéressées.
Egalement de générer du revenu avec les numéros à coût majorés.
Il est néanmoins obligatoire depuis le 1er octobre 2015 et la réforme tarifaire des services téléphoniques à valeur ajoutée, d’afficher un code couleur en fonction du coût de l’appel : vert pour un appel gratuit, gris pour un service gratuit au prix d’un appel local généralement compris dans le forfait, indigo pour un service payant et au coût d’un appel local.
« Et cela peut même devenir un véritable business lorsque l’on veut télécharger du contenu, faire du micro-paiement à chaque appel. Ce qui se pratique notamment sur des téléchargements de vidéos à la demande, de codes, pour de la voyance ou encore du rose, précise Philippe Delon.

S’adapter aux besoins du clients
Après analyse des besoins et des attentes du client, Remmedia préconisera alors un numéro. « S’il veut faire des acquisitions, s’il veut éviter d’être appelé inutilement ou encore s’il veut générer du chiffre d’affaire à travers son numéro et tout cela bien sur en respectant dans la loi Chatel. »
Opter pour un numéro intelligent, ne signifie pas pour autant de changer son numéro d’appel. Il est tout à fait possible de le transformer en numéro spécial. « Nous pouvons tout à fait utiliser la portabilité du numéro pour le transformer en fonction des critères de commande et ainsi l’acheminer d’une façon ou d’une autre sur un call center ou sur une région. Nous pouvons également mettre en place un plan de reprise d’activité pour les sociétés qui ne peuvent se permettre en cas de rupture de ses liens, de perdre des appels. Le numéro intelligent permet ainsi de pouvoir s’affranchir des problèmes techniques en amont, en mettant en place un numéro de ce type. »
Expert historique des numéros intelligents, Remmedia s’adresse aujourd’hui à tous les types de clients. Qu’ils soient artisans, PME ou institutionnels.

Retrouvez toute l’offre Remmedia de numéros surtaxés.