Fut un temps où les numéros surtaxés n’avaient pas bonne presse auprès du public et des annonceurs. Aujourd’hui, force est de constater que les numéros SVA (Service à Valeur Ajoutée) ont repris le dessus et ne demandent qu’à être utilisés intelligemment.

Le numéro SVA s’adapte à sa stratégie de marque

Utilisés à bon escient, les numéros audiotel ou numéros SVA ont de nombreux avantages : monétiser un service, proposer un guichet unique voire même limiter le nombre d’appels.

Il convient simplement d’adapter chaque forme de numéro SVA à sa stratégie de marque.

Le numéro SVA a l’avantage de proposer un numéro unique et de rediriger tous les appels vers une même plateforme : le Serveur Vocal Interactif. L’appelant est ainsi redirigé vers le bon service grâce à un scénario élaboré au préalable.

Plusieurs type de numéros SVA

Il existe plusieurs formes de numéro audiotel :

– Le numéro banalisé de type 0800 724 836 qui sera attribué par l’opérateur de façon aléatoire.

– Le numéro mémorisable de type 0800 820 821 dont les chiffres se répètent ou se suivent.

– Le numéro court de type 36 36 plus facile à mémoriser et composer et plus facilement identifiable en rapport avec la marque.

Il est également possible, dans le cas d’une activité locale d’opter pour un numéro géographique commençant par 01, 02 ou encore 03. Là encore, plusieurs tarifications sont en vigueur :

– le numéro vert, service entièrement gratuit dont le prix de l’appel est pris en charge par l’éditeur

– le numéro gris, service gratuit + le prix de l’appel de l’opérateur

– le numéro framboise, service payant + prix d’appel / minute.

Pour une étude de vos besoins, Remmedia vous répondra sous délai de 24h à toutes les questions sur la gestion d’un numéro surtaxé ou la facturation.